image cps

Activité de Sensibilisation sur la Cour Pénale Spéciale à Kaga Bandoro

Le 22 novembre 2017, s’est tenue à Kaga Bandoro l’activité de sensibilisation portant sur l’organisation, le fonctionnement et l’attribution de la CPS.

Cette activité a connu la présence des autorités suivantes :

  • Le maire de la ville, Abel Sherif ;
  • Le sous-préfet sortant, Fradjala Paul ;
  • Le chef de bureau de la MINUSCA, Renner Onana ;
  • Le Président du Tribunal de Grande Instance (TGI) de Kaga Bandoro, Steve Fei Ingmona ;
  • Le Procureur de la République près du TGI de Kaga Bandoro, Yacoub Hamat Rondouane ;
  • Deux magistrats (une juge d’instruction internationale et un juge d’instruction national) de la CPS, Emmanuelle Ducos et Michel Ngokpou.

Avant l’ouverture de la séance par le sous-préfet sortant représentant l’autorité étatique, les discours des diverses personnalités ont porté de façon générale sur l’importance du rôle de la CPS en Centrafrique et la possibilité que cette institution offre aux victimes de graves violations des droits de l’Homme d’obtenir justice et réparation.

Les 60 participants à cette activité étaient composés des représentantes des associations des femmes leaders ; des religieux ; des chefs de quartiers, des maires des communes ; des membres de la jeunesse préfectorale et du comité de paix et réconciliation. Les groupes armés ex-Seleka et anti-balaka étaient aussi représentés à cette activité.

Après la brève présentation de la CPS et de sa composition par le juge national de la CPS, la juge internationale a informé l’assistance sur l’état d’avancement de la mise en place de la CPS depuis sa création. Par la suite, les participants ont posé des questions sur le champ de sa compétence et de ses enquêtes et sur sa capacité à atteindre les victimes et à rendre in fine justice. Ainsi environ une douzaine de questions a été posée par l’ensemble des participants aux deux magistrats.

Related Post :